jeudi 14 août 2008

Avec moi, le tag s'arrête là

Te souvient-il, lecteur, de l'ère lointaine où ce que l'on appelait courrier véhiculait des "chaînes" ? Ces lettres que l'on te demandait de recopier et réexpédier et en contrepartie desquelles on te promettait ta place au Paradis ? Ces lettres qui te coûtaient des timbres, des enveloppes et du papier, sans compter les heures perdues et les crampes au poignet, mais qui te donnaient aussi tout le temps de te rendre compte de ta connerie, surtout quand arrivaient les lignes "renvoie ce message à sept personnes et tu vivras heureux sept ans ; si tu ne le fais pas, le malheur s'abattra sur toi et toute ta famille sur sept générations" ?

Aujourd'hui, tu n'as plus qu'à cliquer sur "transférer à tout ton carnet d'adresse" et le tour est joué ; c'est tout juste si tu prends le temps de lire ce que tu fais suivre, l'intérêt résidant uniquement dans le fait de pourrir les boîtes mails de tes contacts. On ne te promet plus le bonheur éternel (encore que !), mais on te fait miroiter richesse et prospérité proportionnelle au nombre de personnes que tu auras enquiquiné. Pour ma part, je vais continuer d'attirer sur ma descendance et moi-même les foudres d'un destin maléfique, car mon carnet d'adresse est aussi consistant qu'un mirage dans le désert de Gobi.

Ce qui est formidable, c'est que même le monde des blogs est contaminé par le phénomène avec ce que l'on y appelle un tag, sabir franglais dont je n'ai pas encore bien extrait toutes les racines, mais que nous n'avons pas hésité à verbaliser, conjuguer, participe-passer : ainsi donc, j'me suis faite taguer, j'ai été taguée. A la bonne heure !

Dans le principe encore, pourquoi pas, mais alors faut voir c'qu'on nous d'mande ! C'est la deuxième fois qu'on m'y prend, et autant pour la première, je m'étais sentie inspirée et j't'avais bouclé ça en photos, s'il te plait ; autant là, ça part trop dans tous les sens pour se donner la même peine ; et puis, il faudrait fouiller dans des archives pour y traquer l'indice, et je ne suis pas sûre d'en avoir envie. Désolée BZH Matth donc, puisque non seulement je relève le défi après la bataille, mais en plus je le fais par-dessus la jambe.

Faut dire que le questionnaire n'inspire pas la cohérence : quand tu lis les feuilles de réponses des candidats, tu as l'impression qu'ils n'ont aucune suite dans les idées. Qu'on se le dise tout de go : le tag auquel je vais participer est d'une nullité assez affligeante, mais pour faire honneur à celui qui m'a élue, je m'en vais jouer le je(u).

Il y a dix ans… ben autant te dire tout de suite que j'avais dix ans de moins et que j'étudiais le parcours pour devenir ce que je suis devenue dix ans plus tard.

5 endroits où j'ai vécu : pourquoi diable faudrait-il que j'aie vécu dans cinq endroits différents ? J'ai jamais dit que dix ans plus tôt, je voulais être globe-trotteur !

Cela dit, si je n'ai vécu que dans trois régions différentes (la Dordogne, Bordeaux et la Bretagne), c'est quand même le septième toit que j'ai sur la tête. Maintenant, je ne suis pas convaincue que la curiosité du lecteur soit affûtée au point de vouloir connaître les détails (en revanche, le lecteur fidèle sait déjà que je viens de déménager en face de mon ancien chez moi, et que je pourrais re-déménager d'ici une bonne année dans un chez-moi un peu plus définitif).

3 plats que j'adore : alors là, ça me coupe le souffle : faudrait avoir vécu dans 5 endroits différents, mais se limiter à trois spécialités culinaires ?! Pour ma part, je préfère de loin manger à déménager, et des plats que j'adore, je pourrais t'en faire un livre de recettes ! Tiens, ben rien que pour te donner un peu l'eau à la bouche, lecteur chéri, j'm'en vais te poster une photo de clafoutis à l'abricot et à la lavande que j'ai faits le week-end dernier (j'ai fait le clafoutis ET la photo !) et qui était vraiment trooooooop bon (merci à ma grande sœur pour la recette :-))

5 choses que j'ai faites aujourd'hui :

- ben… répondre à ce questionnaire, déjà, et mine de rien, ça t'occupe le cerveau et les mains un petit moment !

- post-traité, encadré et signé la photo qui va te donner faim au point que tu vas me supplier de t'inviter chez moi pour le goûter...

- dormi, oui oui, tu as bien lu, j'ai fait une sieste monumentale, comme si j'étais fatiguée d'être en vacances

(zutalor, ne me dis pas que je n'ai fait que trois trucs aujourd'hui, sinon je ne vais pas pouvoir répondre à une seule question correctement, et je vais être recalée)

donc…qu'est-ce que j'ai bien pu faire aujourd'hui… ah oui ! J'ai aussi :

- écrit des mails

- visité les blogs que j'aime bien et même parfois, laissé des commentaires pour dire à leur auteur que j'apprécie ce que je trouve chez eux : la classe, non ?

(yes ! j'ai fait 5 choses aujourd'hui !!)

Et puis, dernière question,... tintiiiiiin : ce que je ferAI si j'étais riche ?!!

Là, je t'arrête, ami lecteur, car il y a une incohérence temporelle. En effet : soit c'est ce que je ferAI quand je SERAI riche (ce qui suppose donc que je serai riche un jour, ce qui, en soi, ne me déplairait pas, mais que je ne sens pas vraiment bien parti), soit c'est ce que je ferAIS si j'ETAIS riche (mais que je ne fais pas du fait que je ne le suis pas)…

[Et oui, je dis stop à la faute de grammaire véhiculée sans complexe de blog en blog]

Et bien, figure-toi que pour connaître la réponse à cette question, je vais te faire voyager, cher lecteur, chez Kitsie, même, et à ce billet-ci en particulier, parce qu'elle avait posé la question avant ce tag et que j'y avais répondu de bon cœur.

Et voilà, maintenant tu sais tout.

En fait, tu ne sais rien de plus sur moi que tu ne savais déjà avant de lire ce billet, sauf peut-être que je me suis mise au clafoutis à l'abricot (alors que jusque-là, tu ne connaissais que la charlotte aux deux chocolats, le fraisier made by myself et les cornes de gazelle). Mais moi au moins, je peux dormir sur mes deux oreilles (même si je dois dire que c'est super inconfortable), car j'ai accompli ma mission bloguienne !!

Par contre, comme je ne suis pas du genre à balancer des patates, chaudes de surcroît, sur mes invités, mais plutôt du genre à leur passer le plat pour qu'ils se servent eux-mêmes, je ne montrerai personne du doigt pour poursuivre cet abomitag. Pas même ceux qui écrivent (parce que ceux qui ne postent que des photos, ils ont une excuse toute trouvée)... tu sais, des gens comme Wini, Morcheeba, CPEchou, Barnabé ou bien d'autres encore...

19 commentaires:

ilnoir a dit…

J'y comprends rien...

BZH Matth a dit…

Merci d'avoir joué le jeu tout de même, très marrant à lire, je retrouve avec plaisir tes écrits humoristiques (cinglants) !
Oui, le tag était pourri, mais tu as relevé le défi !!!

Hannibal (Lecteur) a dit…

sous le septième toit ou septième ciel?

Mitch a dit…

Bon d'accord.... je me fous un peu de savoir qu'il y a dix ans t'étais pas plus riche qu'aujourd'hui où de surcroît tu ne t'es pas foulée le poignet à dormir une partie de la journée et à rêver à ton futur chez toi qui ne sera pas le même qu'il y a dix ans..... mais moi, je veux bien la recette du clafoutiiiiiiiiiii aux abricooooooooooooo ;o))))))))

Zygene a dit…

Moi non plus DDM je n’aime pas trop le principe du tag alors désolé BZH Matth de ne pas avoir fait suivre ta patate chaude sur mon blog.

Pourquoi je n’aime pas les Tags ?

a) J’aime que les personnes découvrent par eux-mêmes, qu’ils fassent leurs curieux comme moi et clics sur les messages des autres blogueurs.

b) Je n’aime pas non plus trop parler de moi, honnêtement je ne vois pas qui cela peut vraiment intéresser.

Cela ne veut pas dire que je n’aime pas donner mon opinion, la preuve avec ce message.
Alors, voici mon anti tag.

Il y a 10 ans... remplacés par « dedans 10ans… »
J’aurai normalement 46 ans, rien que dit penser, ça me fait froid dans le dos.
À part cela, je ne peux pas vraiment répondre à cette question vu que le futur c’est toujours demain, et étant personnellement athée, je ne peux même pas le demander à un Dieu (pas toujours pratique cette non-religion).

5 endroits où j'ai vécu : 5 endroits où je n’ai pas vécu
Facile comme non-question Bordeaux, Marseille, Paris, New York et je n’ai pas vécu non plus à Saint-Quentin La Motte Croix au Bailly (région Rhône-Alpes) non je te promets, jamais vécu là-bas.

3 plats que j'adore : 3 plats que je n’aime pas :
1 -Les Hamburgers, un truc dégoulinant au gout sucrer/saler en même temps (je plains les mères de famille qui vont cher Mc-Do pour faire plaisir à leurs filles;-).

2 -les pizzas qui ont la pâte trop épaisse (facile à trouver dans certaines chaines de supermarché).

3 -les Clafoutis aux abricots, non je plaisante, mais je n’arrive pas a trouvé le troisième plat.

5 choses que j'ai faites aujourd'hui : 5 choses que je n'ai pas faites aujourd'hui :

1 -les courses, je le regrette bien puisque c’était normalement prévu, et que les magasins étaient ouverts ce vendredi 15.

2 -je ne suis pas non plus allé faire de la photo, un manque de lumière.

3 -je ne suis pas allé à la banque (ce qui est normal eux ils étaient fermés).

4 - je ne suis pas allé non plus cher l’ophtalmo, bon c’est vrai que je n’ai aucune raison d’aller en voir un, vu que je n’ai aucun problème de vue justement.

5 – je n’ai pas non plus appris à ne pas faire de fautes d’orthographe et de grammaire, en une journée c’est un peu juste désolé ;-)

Ce dont je ferais si j'étais riche : ce que je ne ferais pas si j'étais riche :

Ben, je n’irai pas me pavaner sur un yacht à Saint-Tropez pour me faire photographie par des badauds en leurs donnent envies, j’ai toujours trouvé sa pathétique, ils ont les moyens d’êtres dans n’importe quel endroit du monde et pourtant la seule idée qu’ils ont c’est de montrer leurs richesses a des touristes ouvriers et… qui eux non plus n’ont pas idée de passer leurs vacances a un autre endroit.

Et bien voila mon anti tag est fait, j’espère qu’il est surtout compréhensible.

Bien sûr, je ne peux donner 5 adresses blogs cela serai en totale contradiction avec mes propos cité plus haut;-)

BZH Matth a dit…

@Zygene : G-E-N-I-A-L !
On devrait monter un front anti-taggueur ! La prochaine fois que je me fais tagguer, je copie ta méthode en répondant aussi l'inverse aux questions posées.

MDR !!

Kitsie a dit…

D'accord avec Zygene, avec Bzh Matth, avec DdM (en passant, moi aussi j'avais corrigé la faute ! héhé).

BZH Matth a dit…

Oui, bon, je vais corriger la faute, je ferai un édit spécialement pour signaler la faute.
Mea culpa (comme le Titanic... enfin, on croyait).

Wini a dit…

Puisque j'ai un égo surproportionné (et surtout un manque d'inspiration - enfin, plutôt une flemme - bloguesque en ce moment), je relève le tag...

Par contre, je n'ai pas de four, donc je suppose que pour le clafoutis aux abricots, c'est raté (et c'est bien dommage, parce que la photo donne vraiment envie. *soupir*)

DdM a dit…

Ilnoir > Normal, il n'y a rien à comprendre :-)

BZH Matth > Ce tag aura au moins eu l'avantage de me faire renouer avec mon clavier...

Lecteur (Hannibal) > Rhoooo !

Mitch > Elle arrive prochainement !

Zygene > J'aime bien ton concept de l'antitag. Et merci pour tes non-réponses !! Par contre, c'est marrant, je n'aurais jamais placé la Picardie sur le Rhône !

BZH Matth > Tu as donc l'espoir de te faire tagguer une fois prochaine ?! Tu as de mauvaises fréquentations, tu sais !!...

Kitsie > Tu avais toi-même mis peu de coeur à l'ouvrage !! :-D

BZH Matth > Tes jeux de mots touchent le fond ! MDR
Y a intérêt que tu corriges cette faute :-)

Wini > Le tag a ce seul avantage : il fournit matière à écrire en période de creux ! Tu verras, c'est un mauvais moment à passer, mais on l'oublie vite !!!

le capitaine a dit…

:-) Oui, cela fait plaisir de relire qq chose de toi.

Zygene a dit…

> Ddm
Oups, oui c’est bien en Picardie que ça se trouve, la preuve que je n’y ai jamais vécu.

DdM a dit…

Le Capitaine > Et cela fait plaisir de te voir encore roder de temps en temps par ici ;-)

Zygene > Belle preuve effectivement !!

freDeric a dit…

drole comme souvent, dans tes billets d'humeur :) Bon, alors, j'ai l'eau à la bouche avec ton clafouti....

DdM a dit…

freDeric > Deux solutions désormais : soit tu te mets aux fourneaux grâce à la recette laissée un peu plus haut, soit tu viens prendre le goûter en Bretagne !!!

BZH Matth a dit…

Faute corrigée!! J'ai réédité le billet. Merci encore !

(PS : moi aussi, je peux venir pour le goûter?)

DdM a dit…

BZH Matth > Ben, en fait, je comptais sur toi pour m'aider à le préparer le goûter. Pas d'accord ?

(PS : il t'a fallu le temps, pour corriger la faute !!! MDR)

BZH Matth a dit…

Oki !! Mais je ne vais pas arriver tôt :-D

Oui, du temps, parce que ça m'était sorti de la tête mais pas de mes pense-bêtes mail.

DdM a dit…

BZH Matth > Bah surtout si le train a trois heures de retard...

J'adore ton côté bien organisé ;)